Comparatif imprimante 3D Ultimaker et Witbox 2

10/12/2017

L’Ultimaker 2+

Une marque incontournable

La deuxième version de l’Ultimaker pousse une fois de plus les limites de l’impression 3D. Cette machine de bureau possède un volume d'impression de (L)223 x (l)223 x (h)205 mm pouvant prendre place facilement dans un open space. L’impression 3D est possible grâce à un lecteur de carte SD. Pour la mise à jour de l’imprimante, il suffit de la raccorder à un ordinateur via un câble USB.

Lors des impressions, la machine peu bruyante possède des performances en qualité d’impression très intéressantes. 

Une mécanique d’horloger

L’Ultimaker 2+ est équipée d’un plateau chauffant lui permettant l’impression de filament en ABS. La tête extrudeuse de faible poids permet d’avoir une mécanique de guidage moins sollicitée.

L’ensemble de ces paramètres combinés permettent à l’Ultimaker 2+ d’avoir une excellente définition d’impression.

La WitBox 2 de BQ

Des nouveautés pour une utilisation plus facile

La nouvelle version de l’imprimante 3D de BQ réserve un bon lot d’innovation. L'imprimante 3D Witbox 2 propose une utilisation encore plus simple que sa petite sœur.

Avec une ergonomie fluide, cette machine est entièrement cartérisée et la chambre d’impression peut-être fermée à clé pour une sécurité optimale.

Equipée d’une nouvelle carte de contrôle et d’un écran LCD en français, elle permet d’imprimer de grands modèles avec des possibilités d'impression 3D de : (L)297x (l)212x (h)200mm.

Les fichiers à imprimer sont stockés sur une carte SD de 4 Go. Le slicer (logiciel Cura) est open source et gratuit. Pour les fabLab, on peut empiler jusqu’à 3 imprimantes pour optimiser l’espace. En effet la gaine du filament est à l'intérieur de la machine.

Ecran LCD, Fermeture à clé witbox 2

Des performances au rendez-vous !

La tête extrudeuse permet l’utilisation de nombreux matériaux d’impression : A base de PLA, bronze, bois ou encore cuivre ainsi que des matériaux souples et techniques. La technologie « Double Drive Gear» de BQ fiabilise l’avancée du filament jusqu’à l’extrusion.

Deux roues dentées accompagnent le filament en exerçant une pression constante pour un meilleur maintien. Cette technologie permet de réduire le bouchage de la tête d’extrusion. Des filaments du constructeur peuvent être utilisés mais également des filaments génériques.

Le logiciel d’impression 3D Cura permet un paramétrage précis des travaux. Il est simple et intuitif avec une définition de 50 à 300 microns.

L’expertise Proshop 3D

L’imprimante Witbox 2 possède un grand plateau cartérisé d’origine  et une fermeture à clé pour la sécurisation de l’impression. Un pilotage en temps réel de la distance entre la tête d’impression et le plateau offre une excellente qualité de travail grâce au capteur inductif. Le filament est tiré efficacement grâce à la technologie « Double Drive Gear» et permet l’utilisation de tous les matériaux même les plus flexibles.

Les techniciens de Proshop 3D ont visité le site de production de la Bq Witbox 2 en Espagne et pu apprécier la qualité de fabrication de l’imprimante. La Witbox 2 a un taux de panne  extrêmement faible sur les 2 000 machines déjà vendues par Proshop 3D.

La rapidité de l’Ultimaker est indiscutable. L’usure mécanique des pièces en mouvement est faible grâce à une tête extrudeuse légère. L’Ultimaker 2 possède en option payante la fermeture de la zone d’impression pour s’affranchir des phénomènes de warping. Le filament est poussé vers l’extrudeur, ce qui est plus à risque  pour les matériaux chargés (plus cassants) ou les filaments flexibles. L’imprimante 3D Ultimaker 2 nécessite un second support pour la deuxième bobine de l’option : double extrusion.

Et pour terminer ce comparatif, il faut parler du prix. L’ultimaker 2 coûte aux alentours de 2300 € TTC alors que la Witbox 2 affiche 1650 € TTC.  La différence principale est le plateau chauffant pour l’impression de l’ABS. Cependant l’évolution des filaments 3D PLA, appelés filaments techniques offre des propriétés mécaniques similaires voir supérieures à l’ABS sans les nuisances et les difficultés de mise en œuvre de celui-ci.

Comparatif et Conclusion

CritèresWitbox 2Ultimaker 2+
Rapidité 200mm/s 300 mm/s
Résolution 50 microns 20 microns
Volume d'impression 297 x  210 x 200 mm 223 x 223 x205 mm
Plateau chauffant Non oui
Etanchéité zone d’impression Oui Non
Langue Fr En
Filament PLA, Flex, semi flex & spéciaux Pla, Abs, semi flex
Prix (à partir de) 1650 € TTC 2300 € TTC

Le prix est le nerf de la guerre.

Avec une différence de plus 600 € l’Ultimaker 2 s’adresse plus aux professionnels et aux  personnes expertes ayant déjà imprimées avec des modèles de la marque.

La Witbox 2 est intuitive et convient parfaitement au débutant comme aux makers chevronnés.

Elle est donc bien adaptée pour les fablabs, ou un particulier souhaitant s’équiper de matériel neuf.  Il faut noter également que l’imprimante 3D Witbox 2 est déjà bien implantée dans le monde de l’enseignement. Elle commence également à se retrouver dans le milieu professionnel et se rapproche à grand pas de la notoriété d’Ultimaker.

Si vous souhaitez plus d'info sur l'impression 3D, le matériel ou encore les techniques d'impression, rendez sur le site de 3Dnatives.com. Le webzine a également réalisé une analyse complète sur la Witbox 2 de BQ.

Reportage Vidéo : Showroom Proshop 3D

© Developed by CommerceLab